Prière continue

Participer à la prière continue

Chaque internaute peut envoyer sa prière en prolongeant celle des autres et contribuer ainsi à faire monter vers Dieu une prière continue.

Voici quelques repères salutaires pour nous aider à prier les uns pour, et avec, les autres :

  • la concision du message :
    nous ne pouvons entrer dans tous les détails d’un événement ou d’une situation.
  • la sobriété :
    le partage d’intentions de prière n’est pas le partage d’un journal spirituel à éditer en ligne.
  • la relecture :
    prendre le temps de relire ce que l’on a écrit et se demander aussi si mon message va aider les autres à prier.

 

Seigneur, que nos prières devant toi s’élèvent comme un encens,
et nos mains, comme l’offrande du soir.
(Psaume 140)

 

Écrivez un nouveau message sur la Prière Continue

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 3.228.24.192.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
Christelle et Théophile a écrit le 12/10/2019 à 09:47:
L’annonce de la Parole crée la communion et apporte la joie. Il s’agit d’une joie profonde qui jaillit du cœur même de la vie trinitaire et qui se communique à nous dans le Fils. Il s’agit de la joie, comme don ineffable, que le monde ne peut donner. On peut organiser des fêtes, mais pas la joie. Selon l’Écriture, la joie est un fruit de l’Esprit Saint (cf. Ga 5, 22), qui nous permet de pénétrer dans la Parole et de faire en sorte que la parole divine entre en nous en portant ses fruits pour la vie éternelle. En... Lire la suite
L’annonce de la Parole crée la communion et apporte la joie. Il s’agit d’une joie profonde qui jaillit du cœur même de la vie trinitaire et qui se communique à nous dans le Fils. Il s’agit de la joie, comme don ineffable, que le monde ne peut donner. On peut organiser des fêtes, mais pas la joie. Selon l’Écriture, la joie est un fruit de l’Esprit Saint (cf. Ga 5, 22), qui nous permet de pénétrer dans la Parole et de faire en sorte que la parole divine entre en nous en portant ses fruits pour la vie éternelle. En annonçant la parole de Dieu dans la force de l’Esprit Saint, nous désirons communiquer aussi la source de la vraie joie, non une joie superficielle et éphémère, mais celle qui jaillit de la conscience que seul le Seigneur Jésus a les paroles de la vie éternelle.