Malt et Dorge - Sous-terrain

Dorge est accompagnée de Malt, un sage et paisible tigre bleu.
Ensemble ils observent le monde et s’interrogent sur l’homme, la société, la vie…

Ce mois-ci Malt et Dorge parlent de l’expérience du sous-terrain et de sa traversée.

 

Cliquer sur l’illustration pour la voir en plein écran.

© https://margueritelebouteiller.com/ 

 

  1. Je regarde une première fois cette petite bande dessinée : L’histoire, les couleurs choisies, je lis le texte…
  2. Puis je reviens plus particulièrement sur les textes : Qu’est ce qui me vient à l’esprit ? Un souvenir, un sentiment, une question… Je reste avec ces impressions.
  3. Enfin je contemple chaque dessin : Les détails, ou ce qui est suggéré ; les couleurs, les harmonies et ruptures ; les mouvements ou attitudes…  Je me laisse nourrir de ce que je contemple.

Quelques pistes de méditation :

 LA DESCENTE…

Dorge est très en colère. Elle rumine, fulmine et se replie sur elle. Elle a besoin de se retrouver seule avec son ras-le-bol.

→ Je fais mémoire d’une émotion douloureuse (tristesse, colère, angoisse, rancœur, honte…) qui a grossi jusqu’à prendre beaucoup de place dans mon cœur, peut-être même toute la place. Comment me sentais-je à ce moment-là ? Qu’avais-je envie de faire ou de ne pas faire ?

 

LE CHOIX

Et puis il y a ce choix : Dorge va-t-elle continuer à s’enfoncer éternellement dans son sous-terrain ? Ou va-t-elle choisir de revenir à la vie ?

→ J’essaie de me souvenir de ce qui m’a donné envie de sortir de mon mal-être. Ce déclic, était-ce un regard, un geste ou une parole bienveillante ? Était-ce mon travail ou une activité de loisir ? Était-ce un temps de prière ? …

 

LA LUMIERE !

Le quotidien pesant, stressant et exigeant que Dorge voulait fuir est toujours là. Et sans doute lui faudra-t-il réfléchir posément à des solutions pour l’alléger. Mais son regard a changé et cela change tout. Comme c’est bon de pouvoir souffler, prendre du recul, faire le choix d’accueillir pleinement la vie !

→ Que s’est-il passé ensuite pour moi ? Les choses ont-elles changé ou sont-elles restées comme avant ? Mon regard a-t-il changé ? Mon émotion s’est-elle transformée en émotion vivifiante (joie, paix, assurance, fierté…) ? Je confie tout cela au Seigneur en le remerciant ou en lui demandant son aide.

 

 A la fin de ce temps de prière, 

je note une ou deux choses qui me sont venues dans la prière.

 

© Marguerite Le Bouteiller

 

Pour télécharger le texte de cette méditation en version PDF

 

 

 

2 commentaires

  • Lapaix corine

    Comment fr un ore comment faire un oraison

  • Monique

    Je me suis rappelé de ma colère contre E et comment j’étais arrivée à en sortir, à lui demander de m’excuser et à lui pardonner.
    Le regard de Dorge, d’abord buté, devient plus détendu, et enfin joyeux. Je me suis reconnue. MERCI

Répondre à Lapaix corine Annuler

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.