Le rêve de Jacob - William Blake

     

Prier avec une oeuvre d’art

Je me dispose pour un temps de prière et je laisse la prière de l’artiste me parler à travers l’oeuvre qu’il a réalisé… 

Je regarde pour écouter la Parole que Dieu m’adresse, je me laisse toucher, rejoindre, habiter par les couleurs, les gestes, les dessins. 

 

William Blake, 1757-1827, Le rêve de Jacob, vers 1800-1805, aquarelle sur papier, British Museum, Londres .

 

William Blake peint des œuvres inspirées de visions bibliques à caractère prophétique, qu’il interprète à sa manière. Dans son tableau « le rêve de Jacob », il donne toute la place à l’échelle qui réunit Jacob endormi à la lumière de  Dieu.
Il présente un Jacob inconscient, endormi, paisible. Pourtant on sait que la vie de ce patriarche ne fut pas édifiante ! Toute sa vie il a cherché la bénédiction de Dieu, bénédiction volée, rêvée, quémandée puis confirmée.  Chacune de ces bénédictions illustre une étape de sa vie, de sa compréhension de son rapport à l’´autre, de son rapport à Dieu.
Je réalise combien ma vie avec ses errances peut être lieu de l’Esprit.
Je me remémore les moments où Dieu agit dans ma vie, à des moments que je ne soupçonne pas, à des moments où je suis endormi, non conscient.

 

Blake présente Jacob, écrasé de fatigue, après sa longue marche hasardeuse, au milieu de nulle part, dans un espace sombre, en terre inconnue. Il a posé une simple pierre sous sa tête, inconfort des lieux de transit.. et pourtant il dort d’un profond sommeil et son rêve va lui expliquer la bénédiction que Dieu lui accorde, comment Dieu lui fait comprendre le bien qu’il veut pour lui : lui donner une terre, une descendance nombreuse, la promesse de l’accompagner jusqu’à ce qu’il retourne dans ce pays promis à ses descendants. Esquisse-t-il un sourire dans son sommeil ?
Je cherche dans ma vie les occasions que j’ai eues de recevoir les bénédictions que  Dieu veut me donner.
Est-ce que je cherche à créer ces occasions ?
Est-ce que j’ai entendu ces bénédictions, je réalise combien Dieu me veut du bien ?

 

Blake structure son tableau autour d’un escalier en forme de spirale qui monte vers une lumière resplendissante. Entre ciel et terre une communication existe.
Des anges, des femmes, des enfants montent et descendent entre Dieu, la Lumière, et Jacob à terre. Ils représentent symboliquement la promesse de Dieu à Jacob : la nourriture qu’ils portent dans des plateaux et des cruches, la descendance par la présence des enfants, son Alliance.
Ils sont les messagers de Dieu. Ainsi Dieu s’approche de l’homme et se tient près de lui.
Je regarde la légèreté, les élégantes volutes, le charme de ces personnages qui font communiquer Dieu et Jacob. Joie, paix, abondance.
Je recherche les intermédiaires qui, dans ma vie, ont favorisé ma communication avec Dieu.
Quelle joie ai-je ressentie?

 

Tout en haut de l’escalier, Blake fait évoluer ses coloris pour atteindre graduellement une lumière intense, depuis la sombre terre et la nuit où Jacob s’est endormi jusqu’à la lumière éclatante de Dieu. Il veut ainsi exprimer la présence de Dieu lui-même que Jacob reconnaît. Les personnages au lointain dans les hauteurs, se font plus petits, prennent cette couleur de Dieu.
Je me souviens d’un moment où j’ai été ébloui, ou j’ai perçu cette lumière qui m’a revêtu, où j’ai senti cette bénédiction de Dieu qui me promettait son bonheur. Une grande paix m’envahissait.
 Me suis-je senti  en toute confiance tout près  de Dieu, sûr d’être sur le bon chemin ?
 
« Vraiment c’est le Seigneur qui est ici et je ne le savais pas. » Gn 28, 16

 

Télécharger cette méditation

Un commentaire à

  • Danielle

    Toute sa vie Jacob a cherché la bénédiction de Dieu .Toute une vie pour atteindre la lumière éclatante de Dieu .Merci mon Dieu d’avoir mis sur mon chemin cet intermédiaire qui, par sa vie toute entière, me conduit vers Toi

Répondre

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.