Une journée de Jésus (Mc 1,21-39)

 

Au début de son Évangile, Saint Marc présente une “journée type” de Jésus.

Comment le Seigneur me rejoint-il dans ma “journée type”? 

Ils entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.

Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. » Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

Aussitôt sortis de la synagogue, ils allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.

Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait.

Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

© AELF

Je commence par lire ce long récit d’une journée de sabbat de Jésus. Je me laisse porter par le rythme de l’histoire. Quel moment, quel geste, quelle parole, quel visage attire particulièrement mon attention ?

Télécharger cette méditation 

3 commentaires

  • christiane

    Pour Toi,Jésus, l’Ordinaire de la vie à de l’importance à tes yeux.
    Merci de me le redire. Dans cet ordinaire, ton regard d’Amour me touche, me bouleverse. Aide-moi à savoir le contempler.
    Merci Seigneur d’être mon compagnon de route dans tout ce qui fait l’ordinaire de ma vie.

  • Anonyme

    es que Jésus ne pouvait guérir que quand le soleil était couché ?

  • Anonyme

    es que le fait d’amener à Jésus les malades après le coucher du soleil signifiait quelque chose de particulier?

Répondre

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.