Vers Dimanche

Vers Dimanche

Avent 2017 : La joie, ça se propage !

Dimanche 3 décembre – lundi 25 décembre

Cette année, l’Avent dure à peine 3 petites semaines… Alors ne ratez pas la retraite de l’Avent de Notre-Dame du Web. Explications en vidéo !

Diverses entrées vous seront proposées :

  1. Un topo, sur le thème de l’annonce qui se déploie, effraie, met en route et se prolonge dans nos vies
  2. Des passages bibliques, à méditer avec les oreilles, les yeux et le cœur.
  3. Des exercices pratiques, comment il a vécu l’accueil dans ce nouveau pays.
  4. Des témoignages sur l’effet des annonces dans nos vies.
  5. Un tableau à contempler.
  6. Un mur spirituel pour partager notre expérience sur ce chemin d’accueil.
  7. Un fond d’écran pour habiller de lumière son ordinateur.

Comment s’inscrire à cette retraite de l’Avent ?

Vous êtes déjà inscrit-e à NDWeb?

(vous avez suivi une retraite sur le site ou êtes abonné-e à la newsletter)
Recherchez le dernier mail reçu de info@ndweb.org.

En bas de celui-ci, cliquez sur –Modifier vos choix de e-retraites
Après avoir enregistré votre choix, vous recevrez un mail de confirmation.

Pas encore inscrit sur le site ? : Cliquez ici…

Face à face - Laurent FALCO (2017)

Se regarder
les yeux dans les yeux
à s’y perdre
à s’y découvrir
à vivre
à aimer et être aimé.
Cliquez ici pour voir la méditation en plein écran.

Cliquez sur les balises en bas de l’image pour avancer.

Cliquez ici pour télécharger la méditation guidée de cette œuvre.

Kit Spirituel 26 : Prier devant une icône

« Ce que la Parole de l’Évangile
communique par l’ouïe,
l’icône le montre silencieusement
par les yeux »
(Saint Basile)

Où ? Devant une icône –  Quand ? Quand je veux
Durée ? 15 minutes ou plus…

1. Choisir une icône

2. Je me mets en présence

Dans une icône, le personnage central est toujours représenté de face, et, pour ceux qui l’entourent, de trois-quarts : les personnes représentées m’accueillent, me disent “tu”. Je les salue, m’incline devant elles ; j’ouvre mon cœur à leur présence silencieuse et rayonnante.

3. J’entre dans la rencontre

L’icône montre la personne pleinement réalisée et ouverte :

  • Je contemple l’attitude des personnes, la position de leur corps, de leurs mains…
    Qu’est-ce que cela me dit de la paix qui les habite, de leur disponibilité ?
  • Je contemple les visages. Dans une icône, tout ramène au visage, y compris le corps, représenté très long. De fait, le propre du visage est d’être toujours tourné vers l’extérieur, mais dans l’icône, le visage est transfiguré, porteur d’une vie pleinement ouverte aux autres et à la relation.
    Je me laisse regarder, pacifier par ces personnes emplies de la lumière du Christ ; elles m’accueillent. Devant ces visages “ouverts” devant moi, je prends conscience de mon propre visage ; quelle prière, quel désir monte dans mon cœur ?
  • Je contemple les regards : qui regarde qui ?
    Un personnage me regarde-t-il ? Ou bien m’invite-t-il à poser le regard sur un autre ? Je me laisse faire.

 

4. Je m’ouvre au désir bienveillant de Dieu

Tout dans l’icône me parle du désir de Dieu de demeurer en nous, désir réalisé dans ses saints.

  • sa lumière transparaît dans les vêtements : traits blancs ou d’or ; le Christ lui-même est tout lumière.
  • sa lumière transparaît dans les visages. Je la contemple : elle n’est pas projetée de l’extérieur ; elle jaillit du dedans.
  • je regarde les yeux : ils sont immenses, mis en valeur par l’ombre autour. Le regard est intense et doux.

Le visage de l’icône n’est jamais pleinement souriant. Il est empreint d’une gravité sereine… Les souffrances, les combats traversés sont engloutis dans la Vie mais pas effacés. Je dépose devant Dieu mes préoccupations, mes blessures, et je m’ouvre à sa présence silencieuse en moi.

 

5. Je me laisse déplacer

  • Dans une icône, les proportions ne sont pas respectées ; elles obéissent à un canon précis. Ainsi la manière de représenter les yeux, le nez, la bouche, les oreilles… est semblable d’une icône à une autre.
    Je prends le temps de contempler ces organes des sens, pleinement ouverts à l’altérité, à la relation.
  • S’il y a un arrière-plan dans l’icône, par exemple une ville ou des maisons, la perspective est renversée : les lignes ne convergent pas vers un point de fuite. C’est le contraire : elles divergent à partir de celui qui regarde l’icône : l’espace s’agrandit, se dilate devant mon regard.
    Que provoque en moi cet élargissement de l’espace ?

 

Pour terminer

En contemplant l’icône, j’ai ouvert mon cœur à une rencontre : celle faite intérieurement avec le saint représenté, illuminé de la lumière et de l’amour du Christ. Moi aussi je suis appelé à devenir “christophore“, porteur de la lumière du Christ, manifestation auprès des autres de son amour et de sa grâce. Qu’est-ce que cela provoque en moi ?

De ce qui m’est venu dans ce temps de prière, je parle à Dieu, comme un ami parle à un ami, comme un serviteur à son maître.

 

 

logo_pdfPour télécharger cet écrit au format pdf

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Décembre : Moïse et le face-à-face

Cette année, nous vous proposons de cheminer avec Moïse…

Toute cette année, nous avons choisi de cheminer ensemble avec la figure de Moïse, ce prophète étonnant, qui parlait avec Dieu comme un ami parle avec un ami, face à face. Figure centrale de l’Ancien Testament, il est celui à qui tous les croyants se référaient au temps de Jésus… mais le connaissons-nous bien ?

Décembre : Moïse, l’homme du face-à-face…

Ce mois-ci, c’est la figure de l’homme aux multiples face-à-face que nous vous proposerons de creuser : face à l’égyptien qui frappe un hébreu, face au buisson ardent, face à ses frères, puis face à Pharaon, et enfin face à Dieu sur le Sinaï.

Pour télécharger le texte de cette vidéo en version PDF

 

 

 

(1R 19, 09-14) Elie à l'Horeb

Élie est poursuivi…
La reine Jézabel veut sa vie
après la défaite de ses prophètes
sur le mont Carmel…

Élie est pourtant convoqué à parler
à Dieu loin du bruit et de la violence.

(Visualiser cette proposition en plein écran)

Passez la souris sur les 5 temps à gauche du récit :

 

Source biblique : AELF

Pour imprimer la méditation

logo_pdf

cliquez ici

Enregistrer

Cantique aux Philippiens

Saint Paul écrit
dans sa lettre aux Philippiens
ce beau cantique
qui redit le cœur
de notre foi…

(Visualiser cette proposition en plein écran)

Passez la souris sur les 5 temps à gauche du récit :

 

Source biblique : AELF

Pour imprimer la méditation

logo_pdf

cliquez ici

Enregistrer