Si j'avais commis tous les crimes possibles - Ste Thérèse

Le chant qui suit est composé à partir de plusieurs extraits de lettres de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (1873-1897), carmélite française, Docteur de l’Église et patronne des Missions.

 

Voici ce que déclare sainte Thérèse : « Je comprends que toutes les âmes ne peuvent se ressembler, il faut qu’il y en ait de différentes familles afin d’honorer spécialement chacune des perfections du Bon Dieu. A moi Il a donné sa Miséricorde infinie et c’est à travers elle que je contemple et adore les autres perfections Divines ! » (Manuscrit A, 83v)

La Miséricorde de Dieu est donc la clé que Sainte Thérèse me propose pour prier aujourd’hui. En écoutant ce chant, je me tourne vers le Seigneur et je laisse sa Miséricorde venir éclairer ma vie aujourd’hui et mon histoire personnelle.

Quel(s) visage(s) concrets la Miséricorde de Dieu a-t-elle pris dans ma vie ?

 

Paroles

1 – Moi, si j’avais commis, tous les crimes possibles,
Je garderais toujours la même confiance,
Car je sais bien que cette multitude d’offenses,
N’est qu’une goutte d’eau dans un brasier ardent. (bis)

2 – Oui, j’ai besoin d’un cœur, tout brûlant de tendresse,
Qui reste mon appui, et sans aucun retour,
Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse
Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour. (bis)

3 – Non, je n’ai pu trouver, nulle autre créature,
Qui m’aimât à ce point, et sans jamais mourir
Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature
Qui devienne mon frère et qui puisse souffrir. (bis)

4 – Je ne sais que trop bien que toutes nos justices
N’ont devant ton regard pas la moindre valeur
Et pour donner du prix à tous mes sacrifices
Oui, je veux les jeter jusqu’en ton divin coeur. (bis)

5 – Non, tu n’as pas trouvé créature sans tache
Au milieu des éclairs tu nous donnas ta loi
Et dans ton Cœur Sacré ô Jésus je me cache
Non, je ne tremble pas car ma vertu c’est toi. (bis)

 

A la fin de ce temps de prière,
je note une ou deux choses qui me sont venues.
Je peux les partager sur l’espace de la prière continue.
Pour télécharger ce topo en version pdf, cliquez ici

6 commentaires

  • Anonyme

    Ne me quitte pas Seigneur , ni le jour , ni la nuit reste avec moi car ton Amour me réconforte .
    Merci Seigneur .

  • Anonyme

    Seigneur ,
    Aide-moi à avoir totalement confiance en toi , à décharger tous mes soucis .
    Accueille ma prière ne me rejette pas car je suis ton enfant .
    Ton amour est plus grand que tout , Jésus j’ai confiance en toi .

  • Ces 4 lignes sont un cri pour moi vers le Seigneur et je vais tacher les garder en mon cœur ces jours

    Oui, j’ai besoin d’un cœur, tout brûlant de tendresse,
    Qui reste mon appui, et sans aucun retour,
    Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse
    Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour.

  • Jean-Émile Valois

    Je vous remercie de m’avoir fait connaître cette chanson de Natasha St-Pierre. Elle est d’une grande profondeur et de qualité en reprenant les mots de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Elle exprime bien l’amour de Jésus, pour moi, pour nous et j’ai le goût de la faire connaître particulièrement à des personnes incarcérées avec qui j’interviens. Merci de tout coeur.

  • a la fin de ce chant sur thérèse,je me rappelle que JC me pardonne tout le temps en se manquant gentiment de cette perpétuelle écervelée qui chante tous le matins “je te cherche dès l’aube” et dois ajouter qu’elle L’ oublie quasi toute la journée!

Répondre

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.