(Lc 15, 1-7) La brebis perdue

Voici une belle invitation à entrer dans la joie de Dieu
lorsqu’un pécheur se convertit.

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole : « Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une, n’abandonne-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, il la prend sur ses épaules, tout joyeux, et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins pour leur dire : “Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !”
Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion.

© aelf

Lire le récit

J’entre dans la prière en demandant au Seigneur d’accueillir ce texte comme une histoire qui est racontée aujourd’hui pour moi.

cliquez ici pour télécharger la méditation en pdf

 

3 commentaires

  • Agnus-dei

    Agneau de Dieu qui enlêve le péché du monde!! Donne-moi la paix. Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde! Prends pitié de moi.

    Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir…mais dis seulement un mot et je serai guérie!

  • Anonyme

    Seigneur je suis pécheur invite – moi à partager ta joie pour une vie nouvelle .

  • ANDRE

    Seigneur,
    Ne suis-je pas moi aussi bien souvent, une brebis perdue?
    Dans quelques minutes je serai devant toi pour t’adorer et ensuite te recevoir à l’eucharistie.
    Tu vas accueillir la brebis perdue, le pécheur que je suis, sans condition si ce n’est de me laisser aimer, pardonner…
    Béni sois-tu, tu es toute ma joie.
    André

Répondre

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.