Mon âme a soif du Dieu vivant (Ps 41-42)

Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant… Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le psalmiste qui murmure ces paroles vit un temps d’épreuve. Et moi, qu’est-ce qui me soutient au temps de la détresse ?

Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu.
Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant ; quand pourrai-je m’avancer, paraître face à Dieu ?
Je n’ai d’autre pain que mes larmes, le jour, la nuit, moi qui chaque jour entends dire : « Où est-il ton Dieu ? »
Je me souviens, et mon âme déborde : en ce temps-là, je franchissais les portails ! Je conduisais vers la maison de mon Dieu la multitude en fête, parmi les cris de joie et les actions de grâce.
Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ? Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !
Si mon âme se désole, je me souviens de toi, depuis les terres du Jourdain et de l’Hermon, depuis mon humble montagne.
L’abîme appelant l’abîme à la voix de tes cataractes, la masse de tes flots et de tes vagues a passé sur moi.
Au long du jour, le Seigneur m’envoie son amour ; et la nuit, son chant est avec moi, prière au Dieu de ma vie.
Je dirai à Dieu, mon rocher : « Pourquoi m’oublies-tu ? Pourquoi vais-je assombri, pressé par l’ennemi ? »
Outragé par mes adversaires, je suis meurtri jusqu’aux os, moi qui chaque jour entends dire : « Où est-il ton Dieu ? »
Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ? Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !
Rends-moi justice, ô mon Dieu, défends ma cause contre un peuple sans foi ; de l’homme qui ruse et trahit, libère-moi.
C’est toi, Dieu, ma forteresse : pourquoi me rejeter ? Pourquoi vais-je assombri, pressé par l’ennemi ?
Envoie ta lumière et ta vérité : qu’elles guident mes pas et me conduisent à ta montagne sainte, jusqu’en ta demeure.
J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu, vers Dieu qui est toute ma joie ; je te rendrai grâce avec ma harpe, Dieu, mon Dieu !
Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ? Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !

Je lis le psaume lentement, en répétant les versets qui me touchent.
Après une première lecture, y a-t-il des mots, des phrases qui résonnent en moi ?

  Télécharger cette méditation au format pdf

4 commentaires

  • jean

    Pardon Seigneur de t’oublier que tu es là !
    Parce que parfois quand ça ne va pas je m’enfonce seul et je t’oublie pardon !
    Et pourtant tu es dans mon cœur , dans ma conscience et dans ma volonté , dans mon inconscience et dans mon âme , pour me porter vers le bien , que je le sache ou non .
    Aide-moi à prendre conscience de ton amour .
    Aide-moi seulement à penser fort à toi parce que mon âme à soif de toi .
    Pourquoi te désoler ô mon âme , et gémir sur moi ? Espère en Dieu !
    De nouveau je rendrai grâce : Il est mon Sauveur et mon Dieu .
    Amen

  • Chagnaud Nicole

    Oui mon âme a soif de Toi, Toi que je prie chaque jour. Et pourtant, je me désole, je suis abattue parfois car l’incertitude dans ma situation me mine, me rend triste.
    Seigneur pardon pour ce manque de confiance et d’espérance. Tu es Celui qui me fait vivre, Celui sur qui j’appuie mon espérance.
    Merci pour ton amour,ta paix qui me fait du bien.
    Seigneur j’ai soif de toi !

  • ANDRÉA

    L’abîme appelant l’abîme à la voix de tes cataractes, la masse de tes flots et de tes vagues a passé sur moi.Combien souvent je répète ce verset, à chaque fois que mes larmes surabondent, à chaque fois que mes émotions me terrassent.
    Oui, l’abîme dans lequel je me retrouve fait écho à l’abysse de ton Amour Seigneur. Mon être a fini par comprendre qu’à chaque fois qu’il descend parfois à une allure vertigineuse c’est qu’il est attiré par la profondeur de Ton Amour qui me relève, me soutient, me porte, me redonne souffle et la souffrance vécue, ma vulnérabilité se transforme en joie parfaite. J’apprends à m’abandonner à cette souffrance car elle me permet de Te rejoindre Seigneur, là où Tu te trouves, juste en dessous de moi, Tu es là et m’accueilles et me recueilles dans ta Miséricorde infinie et merveilleuse. Gloire à Toi Seigneur!

  • Broudin

    Oui j ai Soif de mieux être de mieux vivre
    De Paix de Douceur De bien Être
    De me sentir Protéger
    Soif d Amour d Espérance…
    En fait par moment perdue
    Et malgré tout je réagis je bouge
    Donc quelque oui l Éternel me protège et Marie veille sur moi sur Nous et me guide ???
    ????

Répondre

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.