Bâtisseurs de pont

Les publicités orientent notre regard vers la qualité d’un produit, et c’est parfois très caricatural… comme dans cette publicité américaine où une boisson très appréciée suscite un mouvement à la fois impossible et extraordinaire !

Et si nous transposions les qualités suscitées par cette boisson
à ce qui construit notre vivre-ensemble ?

Choisir de se faire rouler dessus par un camion pour une boisson, voilà qui est exagéré et choquant !… mais à partir de ce clip, quelques pistes se sont tout de même offertes à notre méditation… Nous vous les partageons !

Je regarde cette vidéo une fois, peut-être deux.

  • Même si je ne maîtrise pas l’anglais, la situation se comprend : toute une ville se mobilise afin de bâtir un pont humain permettant le passage du véhicule.
    Quelles pensées ou réflexions, quels sentiments m’ont traversé-e en devant cette vidéo ?
    .

D’abord, un impératif…

  • Quand le premier personnage annonce dans le bar qu’il n’y a plus de pont, personne ne réagit… mais lorsqu’il précise que le camion de livraison est de l’autre côté, tout le monde se précipite. Ensemble ils construisent un pont humain qui fera le lien entre les deux rives.
    .

    • Tous les habitants du village semblent considérer cette boisson comme indispensable à leur vie…
    • Y a-t-il des situations et des lieux où j’aimerais voir se fédérer toutes les énergies au service d’un projet commun, indispensable à notre vie ?

Ensuite, un médiateur…

  • Le personnage qui vient annoncer la nouvelle agit comme un guetteur. On le voit courir depuis le pont jusqu’au bar pour alerter la ville. Une fois les gens rassemblés, il les dirige et leur donne les instructions qui leur permettront de réussir leur construction commune.
    .

    • Aujourd’hui encore, des prophètes, des visionnaires ne se satisfont pas des fractures, des abîmes établis entre des gens. Ils s’appellent Mère Teresa, Mgr Rodhain, Christian et Marie-France des Pallières, Jean Vanier
    • Quels sont pour moi les personnes (même des proches ou des inconnus) dont l’engagement au service des autres m’interpelle, m’étonne, m’émerveille ? Et moi, quel guetteur suis-je ?

Enfin, une construction vivante…

  • ” Vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.  En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.” (Ep 2, 20.22)
    .

    • Saint Paul nous indique que c’est ensemble que nous sommes appelés à devenir une demeure de Dieu.
    • Comment ce passage de la lettre de saint Paul aux Éphésiens résonne-t-il en moi ? Quels désirs de solidarité, quelles prières m’habitent ? J’en parle au Seigneur…
A la fin de ce temps de prière,
je note une ou deux choses qui me sont venues.
Je peux les partager sur l’espace de la prière continue.

Répondre