Beethoven revisité

Beethoven composa la Symphonie n°7
dans les années 1811-1812.
C’est une œuvre où le rythme,
plus que la mélodie, joue le premier rôle…
Deux siècles plus tard, J. Hoarsley, pianiste de grand talent,
revisite cette œuvre.

Tradition ou trahison ? 

Je regarde cette vidéo une fois, peut-être deux.

  • Quels sentiments, quelles émotions m’habitent en regardant cette vidéo ?
De la musique
  • Quelle beauté et quelle invention que la musique ! Des notes qui se suivent et s’accompagnent; un rythme donné ; une émotion suscitée…
    Quelle place la musique a-t-elle dans ma vie ? A quel genre de musique suis-je le plus sensible ?
Une oeuvre grandiose
  • Parmi toutes les compositions et créations, certaines traversent le temps. Leur mélodie, leur rythme parlent à des gens de toutes générations, à travers les siècles. 
  • Qu’est-ce qui fait que, pour moi, une oeuvre peut traverser le temps et parler à toute personne?
Une oeuvre revisitée
  • Dans cette vidéo, le pianiste Joachim Hoarsley revisite le 2ème Mouvement de la Symphonie n°7 de Beethoven ; il met en exergue le rythme de l’oeuvre en l’associant à des rythmes de musique cubaine. Comment est-ce que je considère cette reprise  ? Est-ce pour moi de l’ordre du génie ou de la trahison ? 
  • Ce pianiste, en outre, n’utilise pas que les touches de son piano, mais aussi le bois, les cordes… tout ce qui constitue l’instrument : quel effet cela me fait-il ?  
  • Enfin, si maintenant je cesse de comparer l’oeuvre de Beethoven et cette reprise et si j’écoute et regarde sans jugement la manière dont le pianiste utilise tout son instrument, qu’est-ce que cela provoque en moi ? 

De tout ce qui m’habite à la fin de ce temps de prière, je parle au Seigneur…

 

A la fin de ce temps de prière,
je note une ou deux choses qui me sont venues.
Je peux les partager sur l’espace de la prière continue.

9 commentaires

  • Léopold

    Je retrouve la mélodie de la musique choisie pour un très grand film “Le discours d’un roi”, film qui m’a bouleversé et que j’ai beaucoup aimé, l’histoire de cet homme, le futur roi d’Angleterre, bègue, qui doit succéder à son frère au moment de la déclaration de la seconde guerre mondiale…un grand moment ! j’ai apprécié ce morceau revisité à la sauce “Havane”.

  • Tarcisio

    Beethoven es magnífico. Esta melodía hace tiempo q la canto con palabras a la Creación.
    Aleluya, Gloria a Dios

  • Bosq.

    pourquoi pas?c’est tout aussi génial que l’original .La vie bouillonne , c’est comme un torrent, une cascade, tout aussi libre et frais .J ‘ajoute j’écoute la musique classique le chant grégorien et cette adaptation n’ rien d’iconoclaste

  • mamiechien

    Pour moi, ce n’est ni génie ni trahison mais appropriation libre. Tout ce qui a cessé d’être enseigné dans les écoles de musique et qu’il est si difficile de remettre dans les têtes d’élèves formatés autrement.
    Il semble tout faire seul, quel boulot de mixage en plus du travail d’apprentissage, du de l’instrument, de la partition, détachement de la tradition. Chapeau bas.
    Sentiments? Envie de pouvoir retrouver cette liberté, découragement au regard de mes propres possibilités, admiration.

  • Anonyme

    J’aurai souhaité l’entendre sans savoir que c’était inspire de Beethoven !
    Au debut, ca m0’a mis un peu en colère! Progressivement
    j’ai pu l’entendre pour lui-meme , l’apprecier pour SES rytmes si entrainants, pour la virtuosite du pianiste.La sonorite n’est pas terrible mais c’est peut-etre youtube!Il m’ appelle à la danse, au mouvement, à la joie de bouger, sentir mon corps occuper l’espace.Il m’appelle vers l’exterieur.

    Incomparable à l’original qui est un autre langage et touche la profondeur de mon etre, m’entraine dans mon interiorité.

    Les deux sont pur miracle. je ne pourrais pas vivre sans musique.
    Merci de nous avoir propose une experience aussi interessante et nous avoir entraine dans un questionnement, une observation de nos ressentis , eux aussi enrichissants

    Prunelle

  • Jean-Émile Valois

    Je trouve cette interprétation du 2e mouvement de la 7e symphonie de Beethoven géniale parce que c’est le talent et l’imagination de ce pianiste qui crée une pièce nouvelle, inédite. C’est comme dans notre vie, avec ce que nous sommes et ce qui nous est donné, nous pouvons mettre notre touche personnelle.

  • cheval

    Amusée, il m’a fait pensée a un enfant jouant avec les notes ….liberté, audace, Si cela peu amener les personnes a la musique classique, pour m’a part j’ai envie d’aller écouter l’original.

  • DELAIRE

    J’avoue préférer la version originale de Beethoven.
    Désolée, je suis sans doute un peu rétro !
    Cordialement,
    Marie

  • M.F.Ribette

    J’aime cette version revisitée , cela exprime mouvement , énergie , vie.Mais pas la paix ,la joie .

Répondre