Prier en vivant un dialogue contemplatif

Un nouveau kit spirituel pour prier à plusieurs avec la Parole de Dieu,
une manière de contempler ensemble le Seigneur qui se révèle dans sa Parole…

Où ? Chez soi, en paroisse, en équipe  –  Avec qui ? De 3 à 10 personnes Durée ? 25 minutes ou plus… en tout cas, pas plus d’une heure

Le dialogue contemplatif… qu’est-ce que c’est?

  • “Dialogue” car c’est ensemble que nous allons dialoguer avec la Parole de Dieu.
    Il s’agit plus de se mettre à l’écoute les uns des autres pour ensemble entrer en dialogue avec le Seigneur que de se parler les uns aux autres.
  • “Contemplatif” car au cours de ce temps de prière je vais me laisser toucher par la Parole du Seigneur, avec l’aide de mes frères et sœurs.
    Je vais aussi contempler la manière dont le Seigneur parle au cœur de celles et ceux qui prient avec moi.

La Parole que le Seigneur m’adresse aujourd’hui me sera donnée autant par l’extrait biblique avec lequel nous prions que par mes frères et sœurs avec qui je la partage.
.

Le dialogue contemplatif… Une préparation et 3 étapes

Préparation
  • Choisir  l’extrait biblique avec lequel nous allons prier.
  • Prévoir autant de copies qu’il y a de participants.
  • Se disposer à accueillir Dieu, se mettre sous son regard.
    Pour cela, on peut invoquer l’Esprit-Saint par un chant ou simplement pendant un temps de silence, puis faire un signe de croix.
    C’est lui qui ouvre nos cœurs et nos sens à l’accueil de la Parole de Dieu.
Déroulement en 3 étapes
  1. L’animateur du temps de prière lit une première fois la Parole de Dieu choisie et les autres écoutent sans regarder le texte.
    En effet la Parole est d’abord faite pour être entendue.
    Puis on laisse un temps de silence (3 à 5 minutes) pendant lequel chacun-e laisse la Parole résonner dans son cœur, se laisse toucher.
    .
    Puis, chacun est invité à partager à tour de rôle, un mot, une phrase, une attitude ce qui l’a touché dans cette première écoute de la Parole et pourquoi. Ce premier partage se fait de manière assez brève et sans réagir à ce que les uns et les autres partagent.
    .
  2. Dans un second temps, l’animateur peut lire à nouveau le passage biblique ou bien laisser les participants le relire personnellement.
    On laisse à nouveau un temps de silence pendant lequel chacun peut laisser la parole des autres faire écho dans son cœur.
    .
    Puis on partage à nouveau ce qui nous a touchés : comment la parole des autres m’a aidé à approfondir ce qui m’avait déjà touché, comment la parole des autres a éclairé d’autres aspects de la Parole de Dieu qui me touchent à présent.
    .
  3. Dans un troisième temps, on ré-écoute la Parole de Dieu. (Une autre personne du groupe peut la lire).
    On laisse ensuite à nouveau un temps de silence .
    .
    Chacun peut alors adresser une prière au Seigneur : un merci, une demande, venus de cette prière.

Pour terminer, en union avec toute l’Église on peut redire le Notre Père et conclure ce temps par un signe de croix.

 

Pour aider au déroulement…

Il est parfois aidant, pour faciliter le déroulement de ce temps, de faire circuler une bougie allumée (ou bien une Bible) de main en main à chaque fois qu’une personne partage. Lorsque j’ai fini de partager, je passe la bougie à mon voisin ou ma voisine. Cela évite à celui-ci de se demander si j’ai fini, s’il (ou elle) peut parler, etc. C’est particulièrement aidant dans un groupe où des personnes n’ont pas l’habitude de cette manière de prier.

Cela permet aussi que ceux qui ne souhaitent pas partager se sentent libres de passer la bougie aux voisins sans rien dire.

Ainsi le premier qui prend la parole, prend la bougie puis la fait ensuite passer … et ainsi de suite jusqu’à la fin du tour.

Cette manière de procéder est aidante pour les deux premiers tours mais lorsqu’il s’agit de dire une prière à la fin, ce n’est plus nécessaire. On partage spontanément, comme cela vient…

 

 

 

logo_pdfPour télécharger cet écrit au format pdf

4 commentaires

Répondre