Rencontre avec la femme adultère-Jn 8

L’histoire d’un face à face entre Jésus et une foule, entre Jésus et une femme… Laissons l’Esprit nous emmener au cœur de cette rencontre…
Quant à Jésus, il s’en alla au mont des Oliviers. Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner.
Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère.
5-careme-C-ev
Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? »
Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre. Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. »
Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre. Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu.
Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

Quelques pistes de méditation pour entrer dans cet évangile:

J’ouvre mon coeur au Seigneur, présent avec moi. Je lui demande la grâce d’être à son écoute avec tout mon être: mon coeur, mon corps, mon esprit.

Je lis une, deux, trois fois cet évangile. Je demande au Seigneur de me donner son Esprit de lumière, lui qui ouvre l’oreille de mon coeur, pour me laisser rejoindre en profondeur et bouleverser par sa Parole.

 Télécharger cette méditation biblique

7 commentaires

  • Tidouce

    Mon doux Jésus, il t’en a fallu de la patience avec moi, combien de fois tu t’es montré à moi, et je ne t’ai pas vu ?

    Pardonne-moi encore, et merci de m’avoir remonter du fond du puits ou j’étais tombé.

  • FMB

    Un chant de louange résonne en moi

    “Pardon Seigneur Pardon,
    Pour notre orgueil, nos resistances;
    Viens enlever nos suffisances;
    Et chasser nos arrogances.

    Oh relèves-nous, nous sommes tombés si bas;
    Oh relèves-nius, par ta grâce et ton pardon;
    Aies pitié de nous, nous nous humilions devant toi.”

    J’ai souvent été troublée par l’agitation. Rarement sauvée par la quiétude.

    En lisant cet évangile,je me suis sentie comme cette femme, montrée du doigt, jugée, dans l’attente d’une peine capitale.

    En le lisant encore je finis par percevoir dans cette agitation une délivrance inattendue.

    Quelle grâce!

  • MC

    Je suis tellement cette femme qui peine…
    je suis tellement ceux qui condamnent aussi, ou qui n’acceptent pas toujours..

    pardon pour mon intolérance
    pardonSeigneur de ne pas sentir ton regard aimant sur moi..
    pardon pour la division en moi
    pardon
    j’en appelle à la douceur envers moi-même
    J’en appelle au non-repli
    je t’appelle Seigneur..mais ne sais pas ouvrir ma porte certainement !
    pardon Seigneur !

  • Nicoll

    Nous ne sommes pas des petits dieux , pardon Seigneur pour notre arrogance!!Nous sommes qui pour juger le prochain….”pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons” soyons en phase avec le notre-père que nous récitons chaque jour.

  • Bernard

    Deut 22,20-22
    Ex 20,14

  • Gérard SARACCO

    Bonjour,
    Pourriez-vous me dire dans quel texte de la loi juive figure “l’injonction” de Moïse de lapider la femme adultère (ex : Torah ? verset ? autre ?)
    Bien cordialement
    Merci

    • Bernard

      j’ajoute une autre référence sur la lapidation: Lev 20,10

      On voit une certaine “évolution” car l’homme aussi est passible de la même peine capitale. Visiblement les hommes de Jean 8,1-11 l’ avaient oublié…

Répondre à Nicoll Annuler