Prier avec ma respiration

Où? Partout…     Quand? Quand je veux…      Durée? 15 minutes ou plus…

souffler 1

Respirer est un acte tellement naturel… que l’on y prête rarement attention.

Et pourtant cela peut devenir un lieu de communion avec le Seigneur.

Voici donc quelques pistes

pour prier en respirant…

Comme pour chaque temps de prière:

  • Je décide d’un moment, une durée, un lieu.
  • Au moment voulu, je me dispose devant le Seigneur en prenant conscience de sa présence à mes côtés.
  • Je choisis une des trois pistes ci-dessous. Puis j’exprime à Dieu ce que je désire : être pleinement présent-e au souffle qui m’est donné.

 

1ère Piste: Marcher au rythme de mon souffle

Nous marchons rarement au rythme de notre souffle. C’est même souvent l’inverse qui se produit: notre souffle s’adapte à notre pas : si je marche vite, mon souffle va être saccadé et si je marche plus lentement, il sera plus paisible.

  • Pour vivre ce temps avec le Seigneur, je choisis de respirer paisiblement au lieu où je suis et je prends conscience du rythme de mes inspirations et de mes expirations.
  • Une fois que je suis présent-e à ce mouvement rythmé en moi, je commence à marcher en associant le rythme de ma respiration à celui de mes pas, par exemple en inspirant puis en expirant sur trois pas à chaque fois.

Après quelques minutes de marche, quel est l’effet produit en moi ? Cela m’aide-t-il à être plus présent-e à ce qui m’entoure ? 

  • Une fois dans ce rythme, je peux me tourner vers le Seigneur et lui demander une grâce : par exemple que sa présence s’enracine en moi à chacun de mes pas posé sur le sol, ou bien que son souffle me pénètre plus profondément à chaque inspiration…

Qu’ai-je envie de dire au Seigneur ?

 

2ème Piste: La Parole au gré de ma respiration

Dans les Exercices Spirituels, Saint Ignace invite à prier au rythme de la respiration.

  • Je commence par choisir la prière avec laquelle je vais vivre ce temps. Cela peut être le Notre Père ou bien quelques versets d’évangile…
  • Je commence à respirer paisiblement, là où je suis ; je prends conscience du contact de mon corps avec ses appuis, je sens le souffle faire son trajet en moi, mes muscles se détendent progressivement…
  • Une fois le rythme de la respiration posé, je commence à dire intérieurement, entre chaque inspiration, un mot de la prière choisie. Je laisse ce mot faire son trajet en moi au gré du rythme de l’inspir et de l’expir ; je considère le sens de ce mot, ce qu’il évoque et recouvre pour moi aujourd’hui.
  • J’avance dans la prière lentement, sans chercher à aller absolument au bout du texte que je me suis proposé. Je laisse le Seigneur me parler à travers les mots lentement répétés, insufflés, gravés en moi.

A la fin du temps que je me suis donné pour la prière, je parle au Seigneur de ce qui m’habite.

 

3ème Piste: Demander du souffle

Dans nos vies trépidantes, parfois le souffle nous manque… Entre deux rendez-vous, ou deux courses, ne nous sentons-nous pas parfois oppressés ? C’est alors l’occasion d’ouvrir nos poumons en nous tournant vers Celui qui est Souffle de vie.

Lorsque je me rends compte que je “manque d’air” :

Un court instant suffit pour prendre une grande inspiration en faisant mémoire du Dieu créateur qui a mis en moi son souffle de vie.

Je lui demande qu’il élargisse mon souffle et je l’invite en moi.

Je prends trois ou quatre inspirations profondes et, tout en accueillant l’air qui pénètre dans mes poumons, je choisis de poser un acte de foi dans le Dieu créateur qui désire venir habiter et “respirer” en moi.

De temps en temps, dans la semaine, ou bien en fin de journée :

Je relis ces moments où, ayant manqué d’air, je me suis ouvert-e au Souffle vivifiant du Seigneur.

Quelles paroles, quelles actions de grâce jaillissent en moi ?

logo_pdfPour télécharger cet écrit au format pdf

4 commentaires

  • lobreau

    je découvre que l’Alleluia qui montait en moi lors de la découverte du découverte du Qi Gong et de sa respiration ,de la circulation dite de “l’énergie”m’évoquait le St Esprit….
    professionnel de santé je conseille souvent l’attitude de la prière mahométane pour soulager les lombalgies (il y a inspiration et expiration profonde.)
    et en vous lisant j’y vois l’unité de l’humanité devant Dieu:
    merci

  • nicouline

    Après un scanner des poumons suite à une radio douteuse ;j’ai osé respirer à pleins poumons . Merci Seigneur de ta forte présence en moi,je t’aime !Amen

  • Marielle

    Pensons à John Main qui, dans ses méditations, a beaucoup évoqué et travaillé le souffle, en lien avec des mantras… Je le conseille à tous! Merci pour cet article qui nous rappelle que nous sommes vivants et habités… Marielle

  • … aussi respirer entre chaque ligne de votre courriel…

    Merci

    Jean B.

Répondre