La joie, par Sieger Köder (1925-2015)

SiegerKöderCe tableau a été peint par Sieger Köder un artiste prêtre et peintre allemand contemporain (1925-2015)

Son œuvre est pleine de couleurs, témoignant de la joie de vivre à la suite du Christ.
Elle se rapproche par certains points à la peinture de Marc Chagall.

(Visualiser cette proposition en plein écran)

Passez la souris sur les 6 puces au bas de la présentation :

6 commentaires

  • mc averous

    Il me semble que le berger est dans la très forte émotion liée à l’angoisse d’avoir perdu sa brebis (ses larmes ne sont pas loin…). La joie viendra après…

  • Isabelle Paquet

    Émerveillée par ce tableau, moderne mais avec des réflexions si à propos. Ma préférence va au psaume 150: ” Louez Dieu….que tout être vivant chante louange au Seigneur… la musique des bâtisseurs de paix, celle dont on a tant besoin aujourd’hui partout dans le monde.
    Oui, c’est nouveau ce tableau, mais plus on le regarde, plus il parle.
    Merci pour la nouveauté et pour les messages les plus vrais.

  • Marie Wallon

    On est tout de suite frappé par les couleurs “feu” qui éclatent au centre du dessin et irradient les personnages du tableau.Couleurs et trait du dessin m’ont fait aussitôt pensé à Chagall.Attirée ensuite par l’attitude de la brebis retrouvée, confiante et apaisée sur l’épaule de son maître qui la regarde avec calme et tendresse.
    Mais par dessus tout, j’ai aimé les commentaires qui apparaissent en cliquant sur les puces qui nous aident à voir plus que ce que l’on voit au premier regard et qui nous invitent à retourner au dessin, à découvrir les intentions du peintre et tout l’enseignement qui s’y cache.
    Enfin les prières simples et justes. Que l’on médite en contemplant la peinture d’un regard éclairé.
    Marie

  • françoise robert

    que de joie et d’espérance dans ce tableau ! il reflète le bonheur du partage, de la miséricorde, en route avec notre Seigneur, que tous, pouvons découvrir dans la foi en notre Dieu.

  • Lepetitcolin

    Je n’aime pas, le berger ne reflète pas la joie d’avoir retrouvé sa brebis. Le tableau est un peu dur; coloré oui certes. Ce qui n’enlève rien au talent de l’artiste .

  • Sophie

    Bonjour,
    j’aime les couleurs de cette peinture! oui, le rouge est Vie et Joie! Derrière, n’Est-ce pas le buisson ardent qui continue de bruler? Tandis qu’au premier plan le bon berger est accueilli par des enfants qui lui offrent leur amour, concrétisé par des roses rouges et de la musique.Ils sont en liesse et louent Dieu en regardant le ciel. Le chien du berger, fidèle, est là aussi, heureux pour son maître! Moïse et le bon berger sont reliés par des traces de pas … qui font de Jésus le nouveau Moïse, celui qu’il faut suivre désormais…

Répondre à Isabelle Paquet Annuler