Marcher sous la conduite de l'Esprit - St Bernard

Voici un texte attribué à saint Bernard de Clairvaux :

Celui qui marche sous la conduite de l’Esprit ne demeure pas constamment dans le même état et ne progresse pas toujours avec la même aisance. Le cheminement de l’homme ne lui appartient pas, mais dépend de l’initiative de l’Esprit, son maître, qui lui donne à son gré d’oublier ce qui est en arrière et d’aller de l’avant, tantôt avec lenteur, tantôt avec élan. Je pense que, si vous y prêtez attention, votre expérience intérieure confirmera ce que je viens d’exprimer.

Si tu te sens atteint de torpeur, de chagrin ou de dégoût, ne perds pas confiance pour autant et n’abandonne pas ton projet de vie spirituelle. Cherche plutôt la main de celui qui est ton secours. Implore-le de t’entraîner à sa suite jusqu’à ce que, attiré par la grâce, tu retrouves la rapidité et l’allégresse de ta course. Alors tu pourras dire : “j’ai couru dans la voie de tes commandements : tu as dilaté mon cœur” (Ps 118,32).

Tant que la grâce est là, réjouis-toi ; mais ce don de Dieu, ne va pas croire que tu le possèdes par droit héréditaire, comme si tu étais assuré de ne jamais devoir le perdre. Sinon, pour peu que Dieu éloigne sa main et retire son don, tu perdras courage et tu tomberas dans une tristesse exagérée. Lorsque tu es comblé, ne dis pas : rien ne m’ébranlera, afin de n’avoir pas à dire en gémissant la suite du psaume : “Tu as détourné de moi ton visage, et je me suis effondré” (Ps 29,7-8). Tu auras plutôt soin, si tu es sage, de suivre le conseil de la Sagesse. Au jour du malheur, tu n’oublieras pas le bonheur, et dans le réconfort tu n’oublieras pas les moments d’infortune (cf. Si 11,27).

Bernard de Clairvaux (1090-1153)

Quelques pistes pour intérioriser cet écrit spirituel :

  • Je commence par déterminer le moment, le lieu et la durée de ma prière.
    Je me dispose sous le regard de Dieu, un regard qui m’aime.
  • Je demande la grâce de savoir écouter l’Esprit au cœur de ma vie.
  • A un moment où je suis disponible intérieurement, où j’ai du temps, lire et relire, à haute voix et lentement, le texte.
  • Noter ou souligner en couleurs différentes mes réactions, mes étonnements, mes questions…
  • Revenir au texte.
    • “Celui qui marche sous la conduite de l’Esprit ne demeure pas constamment dans le même état…”
      Ai-je déjà expérimenté cette alternance ?
    • “Atteint de torpeur, de chagrin ou de dégoût…”
      Quelle est ma réaction face à ces signes ? Comment est-ce que je les repère ? Comment me tourner vers Dieu ?
    • “Tant que la grâce est là, réjouis-toi…”
      Comment s’exprime cette joie ?
    • Rester sur telle ou telle attitude et la confier à Dieu, demander son conseil…
  • Terminer en parlant à Dieu comme un ami parle à un ami.
  • Redire le Notre Père.

Pour télécharger cet écrit et les pistes en version PDF : Écrit spirituel – Marcher sous la conduite de l’Esprit – St Bernard

Vous pouvez envoyer votre prière et commentaires concernant ce texte sur la page de la prière continue.

8 commentaires

  • MOURIESSE

    La confiance suffit;. Une confiance sans borne.redire je crois jésus ou je t’aime ne pas avoir peur de le redire

  • madelpuech YM

    Comment concilier l’image d’un Dieu qui s’éloigne “pour peu que Dieu éloigne sa main et retire son don” avec Apocalypse 3 20 qui insiste sur la fidélité de Dieu “je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte j’entrerai chez lui”.

  • Nélissen Jeannie

    Ceci est la dernière place que je trouve pour vous joindre.
    Je voudrais recevoir tous vos messages et propositions

    Mon ordi a été démonté et fabriqué par un ami aves les moreaus de 3ordi différents cqui explique que n’ai plus aucune adresse!

    Merci de me réabonner à tout et si possible me renseigner d’autres sites de prièreshomélies, méditations etc;;;

    J.nélissen 83 ans et handicapée , isclée

    • mtd

      Bonjour
      Vous ètes déjà sur notre site, abonnée à la lettre mensuelle. Je vous ai abonnée à la retraite de l’été.
      Bel été
      NDWeb

  • suzanne

    J’ai souvent expérimenté ces alternances et j’ai à ces moments là, sombré dans la tristesse , Jusqu’au jour ou prenant conscience que le Seigneur est toujours présent en moi, attentif à tout ce que je vis ,qu’il ne peut s’éloigner de moi , et que c’est bien moi qui m’éloigne.
    Quand il m’arrive de me retirer et que je suis triste, je le supplie de me faire revenir
    ” Fais -moi revenir Seigneur, fais -moi revenir à toi !”
    Et de nouveau la Joie et la Paix

    Dieu Amour ! Prend soins de chacun de tes enfants

  • Nicole Lafforgue

    Seigneur, mes demandes restent souvent sans réponse, mais je sais que ce n’est pas forcément ce que je veux que tu me donneras mais ce que tu crois le plus juste pour moi,je sais que tu ne m’oublies pas dans tes grâces écoute mes prières et aide moi à rester fidèle dans ton amour
    Seigneur j’ai confiance en toi et je t’aime

  • Merci Seigneur d’être toujours là, présent, malgré mes limites , ma lenteur à te suivre, à me mettre dans les pas de Jésus et malgré mes détours ,reprendre la route vers l’essentiel. Donne-moi de m’abandonner à ta miséricorde.

  • Rachel Lacroix

    Jésus, je suis seul avec toi et pourtant je te trouve si loin.

    Combien de fois j’ai tout abandonée car je ne croyais pas que tu existe. Mais toujours si patient tu me prends par la main et et je me relève et
    tu m’apprendras a prier a méditer.

    Un jour je verrai ta Sainte Face.

    Aujourd’hui je te dit: Jésus je t’aime, merci.

Répondre