Les disciples d'Emmaüs - Arcabas

Arcabas est un peintre contemporain chrétien qui a su développer un art mêlant le sacré et le profane. Entrons avec lui dans l’intimité de la rencontre des pèlerins d’Emmaüs.

(Pour mieux connaître l’œuvre d’Aracabas.)

Cliquez sur l’image

Arcabas - Les pèlerins d'Emmaüs

Arcabas – Les pèlerins d’Emmaüs

9 commentaires

  • Isabelle

    Ces images détaillées une par une m’aide à prier…
    Porter mes soucis avec Jésus, Lui confier
    Seigneur, libères-moi de mes tristesses, des ombres de mon coeur
    Seigneur, ne me laisses pas m’enfermer dans des projets sans voies, dans le ressassement du passé ou projections hypothétiques sur l’avenir. Vivons le présent et avançons !
    Seigneur de gloire, merci de nous répandre Ta si belle lumière, vive d’Espérance en Ton Amour Miséricordieux !
    Apprends-nous à marcher, comme un bébé apprend à marcher avec ses parents, laissons-nous guider
    Par Ta confiance.
    Comme Ste Thérèse a dit : “Jésus sait tout, Il m’apprendra !”
    Oui, s’abandonner à Ta confiance, mon Jésus, comme le jeune enfant qui fait ses premiers pas. Amen

  • Paulette Philippin

    Le personnage de droite m’intrigue : il est contre un panneau rouge, son visage et son vêtement sont éclairés et colorés. Il regarde attentivement le Seigneur, un verre de vin plein dans la main et un 2ème verre devant lui, il a des choses à offrir, il attend juste le moment. Il va sans doute être “le premier” à s’exclamer : C’est le Seigneur!

    L’autre apôtre peu éclairé, peu coloré, peut-être dubitatif, peu attentif au geste de Jésus, observe son compagnon dans une certaine tension, et devinant l’amimation chez son ami, il y cherche un sens et est prêt dans sa tension à le suivre dans la découverte qu’il pressent. Sur ces deux chemins, accompagne-nous Seigneur.

  • Paulette Philippin

    On devine en effet,par les attitudes, gestes rares, une certaine fixité, lumière, les sentiments des personnages, crées par les événements tout juste précédents. Ils ont cheminé,tristes et déçus, il y a une auberge, il se fait tard. Smpathique et intéressant ce voyageur rencontré : Reste avec nous, on va casser une croûte. Une sympathie entre hommes, entre personnes s’est installée en cours de route. Il est très compétent dans l’ explication de la Torah,cet inconnu. Il s’intéresse aussi à ces terribles moments vécus à Jérusalem. On lui offre à dîner ?
    Là aussi, la rencontre avec le Seigneur, non reconnu, non repéré comme tel, démarre sur le quotidien, le concret, l’événement, le voyage partagé, le soir qui tombe, le repas qui va etre pris ensemble. Tout cela précède la Révélation illuminée de son identité, mais aussi du don qu’il fait de lui-même sous la forme du pain et du vin. Seigneur, apprends-nous à voir “comme ça” la trame de nos jours, triste parfois, inquiète, lasse, aveugle, mais en alerte cependant, en attente, prête, bien plus que nous ne le pensons, à Le reconnaître. Un geste suffit si souvent, mais nous ne le prenons pas vraiment au sérieux, cela ne peux être aussi proche, si facile, si affectueux, si …

  • Patricia

    Merci pour ce temps de prière qui m’invite à vivre chaque moment de mon quotidien en étant vraiment présente.
    Me revient ces paroles de Maurice Zundel (un autre regard sur l’eucharistie, page 94)nous invitant à “rassembler autour de la table du Seigneur toute cette humanité qu’il appelle, en totalisant dans notre offrande tous les malheurs, toutes les catastrophez, toutes les maladies…..pour que tous soient touchés, réanimés, transfigurés, par la présence de notre bien-aimé Seigneur, et que, nous-mêmes, convertis enfin authentiquement à sa présence, nous fassions le vide en nous pour apporter aux autres cet espace infini et merveilleux où Dieu se révèle et se respire”.

  • Moyon

    merci pour les commentaires accompagnant chaque personnage, grâce à vous,
    j’entre un peu plus dans la beauté, la bonté, l’écoute, l’ouverture à cette Bonne Nouvelle : Christ est ressuscité, Il me rejoint sur mes routes humaines, à la rencontre des autres, Il m’ invite à sa table,avec d’autres; Il nous enseigne, et se fait reconnaître par le partage du pain. Très beau tableau, Cet artiste est habité par l’Esprit Saint. La lumière qui jaillit de ce tableau est splendide ! Merci O mon Dieu pour les talents de ces artistes qui ont su le partager

  • laffia

    Oui merci pour ce beau tableau si expressif.Le Christ est toujours proche de nous; c’est nous qui nous éloignons de lui.Que Dieu nous donne la grâce de garder notre regard fixé sur lui en étant toujours attentifs à sa Parole qui nous montre le chemin pour mettre nos pas dans ses pas, pour marcher toujours à sa suite.

  • solange

    Merci pour c’est oeuvre d’art qui me permet de me reconnaitre dans la recherche de la présence du Seigneur proche de moi, proche de nous tous.

  • vergine Akhrabian

    Bonne fête du mois de mai
    Très bon montage et priant***Merci***Vergine

  • HENRY

    Magnifique tableau, avec ce très beau visage du Christ que je dirais, à la fois, tout entier à l’écoute des disciples et tout entier à l’écoute du Père (ce que me dit son regard tourné vers le bas)

Répondre