Que peut l'amour ? François Varillon sj

François Varillon est un jésuite qui a beaucoup vécu à Lyon. Il est décédé en  1978. Dans ses nombreux écrits, conférences…  il a su aborder les grandes questions  philosophiques et/ou théologiques dans un langage accessible à tous.

(Pour mieux connaître son œuvre principale cliquez ici)

On dit parfois : Dieu peut tout!

Non, Dieu ne peut pas tout,

Dieu ne peut que ce que peut l’Amour. Car il n’est qu’Amour. Et toutes les fois que nous sortons de la sphère de l’amour, nous nous trompons sur Dieu et nous sommes en train de fabriquer je ne sais quel Jupiter. J’espère que vous saisissez la différence fondamentale qu’il y a entre un tout-puissant qui nous aimerait et un amour tout-puissant. Un amour tout-puissant, non seulement n’est pas capable de détruire quoi que ce soit, mais il est capable d’aller jusqu’à la mort.

J’aime un certain nombre de personnes, mais mon amour n’est pas tout-puissant, je sais très bien que je ne suis pas capable de tout donner pour ceux que j’aime, c’est-à-dire de mourir pour eux…

Lorsque Jésus a été saisi par les soldats, ligoté, garrotté au Jardin des Oliviers, il nous dit lui-même qu’il aurait pu faire appel à des légions d’anges pour l’arracher aux mains des soldats. Il s’est bien gardé de le faire car il nous aurait alors révélé un faux Dieu, il nous aurait révélé un tout-puissant au lieu de nous révéler le vrai, celui qui va mourir pour ceux qu’il aime.

La mort du Christ nous révèle ce qu’est la toute-puissance de Dieu ; ce n’est pas une puissance d’écrasement, de domination, ce n’est pas une puissance arbitraire telle que nous dirions: qu’est-ce qu’il mijote là-haut, dans son éternité ?

Non, il n’est qu’amour, mais cet amour est tout-puissant.

François Varillon sj (1905-1978)

Quelques pistes pour intérioriser cet écrit spirituel :

  • Paul Gauguin, le Christ Jaune [Public domain], via Wikimedia Commons

    Paul Gauguin, le Christ Jaune [Public domain], via Wikimedia Commons

    Je commence par déterminer le moment, le lieu et la durée de ma prière.
    Je me dispose sur le regard de Dieu, un regard qui m’aime.
  • Je demande la grâce de me laisser déplacer dans mes idées, mes convictions. Ou bien de recevoir une autre image de Dieu ou bien la disponibilité pour accueillir ce que l’Esprit me suggèrera.
  • A un moment où je suis disponible intérieurement, où j’ai du temps, lire et relire, à haute voix et lentement, le texte.
  • Noter ou souligner en couleurs différentes mes réactions, mes étonnements, mes questions…
    • suis-je surpris-e par telle affirmation ?
    • Est-ce que je sens une résistance particulière sur un point ? Un désaccord complet ?
    • Ce passage est-il une évidence pour moi ?
  • Revenir au texte.
    • Relire le début : comprendre la différence entre l’amour et la toute-puissance.
    • M’arrêter et me demander à quelle image de Dieu je suis renvoyé-e ? Qui est Dieu pour moi ? Qu’est-ce que j’en attends ?
  • Continuer le texte.
    • voir Jésus au Jardin des Oliviers, son inactivité apparente, son laisser-faire qui nous déroute.
      Qu’est-ce que j’en pense, qu’est-ce que cela éveille en moi ?
    • Voir le Christ en croix, sa faiblesse, le silence du Père.
  • Terminer en reprenant telle ou telle des réactions du départ ou bien par une conversation avec le Fils, avec le Père ou un humble silence d’action de grâces pour cet amour sans mesure qui se donne à nous jusqu’au bout.
  • Redire le Notre Père.

Pour télécharger cet écrit et les pistes en version PDF : Écrit spirituel – Que peut l’amour ?

Vous pouvez envoyer votre prière et commentaires concernant ce texte sur la page de la prière continue.

3 commentaires

  • Marie louise

    En étant arrêté,raillé,méprisé,flagellé,mis en croix, Jésus rejoint les hommes qui sont blessés, mutilés, violés, assassinés. Mais lui,il est saint, il est Dieu, Dieu qui ne se dérobe pas et reste solidaire des hommes. Et par là, il nous montre sa grandeur d’âme,sa toute puissance au service de l’Amour. Devant cet amour si grand, si grand ! je ne peux que m’incliner et adorer.
    Qui es-tu mon Dieu pour nous aimer ainsi…qui es-tu mon Dieu ?

    Alors je m’interroge aussi sur la toute puissance que j’exerce au sein de mon couple. Seigneur apprends-moi a aimer gratuitement, à aimer mon conjoint pour lui-même.

  • merci pour ce choix de texte, il me met sur la route de Paques et en meme temps me fait intérioriser la différence entre l’amour et la toute puissance.Ici nous avons des puissants armés qui font des victimes, tuent les autres par des voitures piégès ou autre ,alors que notre Seigneur meurt pour nous.
    Seigneur donne moi un peu de ton amour

  • Merci infiniment dans notre marche vers Pâques de nous donner l’occasion de réfléchir à la fausse image de Dieu que nous avons et de la confusion que nous faisons souvent dans notre vie de couple entre cet amour que se portent les époux qui est limité et humain et qui ne va pas jusqu’à pouvoir respecter tout l’être complet qu’est notre conjoint parce que trop humain et l’Amour de Dieu pour nous , gratuit et sans contrepartie qui rend possible tous les possibles car il ne demande rien que de nous aimer, gratuitement et sans contrepartie.C’est cet Amour tout puissant qui nous désinstalle et nous permet de vivre plus pleinement notre sacrement de mariage et ce Oui de Marie qui donne un veritable sens au premier, l’amour humain,a notre vie.

Répondre