La spiritualité du vélo - Madeleine Delbrel

véloMadeleine Delbrel

Dans ce court texte, l’auteur nous aide à mieux trouver notre équilibre au cœur de notre quotidien. Allez enfourchez votre bicyclette !

(Pour mieux connaître son œuvre cliquez ici)

“Allez…” nous dites-vous à tous les tournants de l’Évangile.

Pour être dans votre sens, il faut aller même quand notre paresse nous supplie de demeurer.

Vous nous avez choisis pour être dans un équilibre étrange.
Un équilibre qui ne peut s’établir et tenir que dans un mouvement, que dans un élan.

Un peu comme un vélo qui ne tient pas debout sans rouler, un vélo qui reste penché contre un mur tant qu’on ne l’a pas enfourché, pour le faire filer bon train sur la route.

La condition qui nous est donnée c’est une insécurité universelle, vertigineuse. Dès que nous nous prenons à regarder notre vie penche se dérobe.
Nous ne pouvons tenir debout que pour marcher, que pour foncer dans un élan de charité.

Tous les saints qui nous sont donnés pour modèles, ou beaucoup, étaient sous le régime des Assurances – une espèce de Sécurité spirituelle qui les garantissait contre les risques, les maladies, qui prenait même en charge leurs enfantements spirituels. Ils avaient des temps de prière officiels, des méthodes pour faire pénitence, tout un code de conseils et de défense.

Mais pour nous, c’est dans un libéralisme un peu fou que joue l’aventure de votre grâce. Vous vous refusez à nous fournir une carte routière. Notre cheminement se fait de nuit. Chaque acte à faire à tour de rôle s’illumine comme des relais de signaux. Souvent la seule chose garantie c’est cette fatigue régulière du même travail chaque jour à faire, du même ménage à recommencer, des mêmes défauts à corriger, des mêmes bêtises à ne pas faire.

Mais en dehors de cette garantie, tout le reste est laissé à votre fantaisie qui s’en donne à l’aise avec nous.

Madeleine Delbrel dans ALCIDE p. 69

Quelques pistes pour intérioriser cet écrit spirituel :

  • Je commence par déterminer le moment, le lieu et la durée de ma prière.
    Je me dispose sur le regard de Dieu, un regard qui m’aime.
  • A un moment où je suis disponible intérieurement, où j’ai du temps, lire et relire, à haute voix, le texte.
  • Ce texte comporte des phrases qui me touchent :
    J’en choisis une première  et je reste simplement à la goûter.
    Je laisse Dieu me parler à travers ces mots simples et sages.
  • Une fois rassasié de cette phrase, j’en prends une autre jusqu’à la fin du temps imparti.
  • Relire à nouveau le texte et, demander au Seigneur de pouvoir poursuivre mon chemin en le découvrant à l’œuvre au plus prêt de moi, même au travers de mes nuits.

Pour télécharger cet écrit et les pistes en version PDF : Écrit spirituel – La spiritualité du vélo

Vous pouvez envoyer votre prière et commentaires concernant ce texte sur la page de la prière continue.

6 commentaires

  • LANDAIS

    Je suis partie avec vous,sans parvenir jusqu’à cet encadré. Merci pour cette aide à la Rencontre avec le Seigneur!Je termine par une supplique pour tous nos amis internautes reliés :puisse l’Esprit d’Amour nous imprégner ensemble d’un nuage de grâces,qui retombent,en pluie,sur tous les humains.
    ALLELUIA !…………..GLOIRE A DIEU !………..Bernadette

  • Gaussot

    Je reçois la retraite de carême en surimpression, difficile à lire.
    Merci si vous pouvez rectifier
    U.DE P.

    • mtd

      Bonjour
      Que voulez-vous dire “en surimpression”. Il s’agit de photos en noir et blanc c’est peut-être cela qui vous donne cet aspect. On ne peut pas changer les photos qui ne nous appartiennent pas.
      Beau carême malgré cette difficulté!
      NDWeb

  • mtd

    Bonjour
    Non vous ne choisissez pas un thème mais au cours de la prière, vous choisissez une phrase, puis une autre si nécessaire pour voir comment elle vous touche.
    Mais si vous trouvez un thème qui vous aide, pourquoi pas? Faites ce qui aide à avancer.
    Belle journée de dimanche.
    NDWeb

  • CLAIRE-EUGENIE

    merci pour cette proposition de marcher de rouler et de rester en équilibres malgré les aléas de la vie. je m’inscris à cette retraite

  • Ai-je bien compris ? Nous choisissons un thème, en l’occurence je choisis la spiritualité du vélo, qui sera repris chaque semaine avec l’aide de N.D.du Web ? J’espère surtout ne pas avoir de problèmes avec identifiant et mot de passe, ce qui s’est produit chaque carême depuis que je m’inscris. Je suis confiante –

Répondre