Le Prologue de saint Jean (Jn 01,1-18)

Le début de l’évangile de saint Jean a beaucoup dérouté les premiers chrétiens, par son aspect très poétique, tourbillonnant. Il dit cependant l’inouï du christianisme : la Parole, le Verbe s’est fait chair. Dieu a habité parmi nous. Laissons nous émerveillé par cette Bonne Nouvelle.
(Visualiser cette proposition en plein écranTélécharger le fichier PDF)

Passez la souris sur les 6 temps à gauche du récit :

9 commentaires

  • Martin moukoko

    le prologue de Saint jean est la foi qui nous permet de marcher sur les pas de Jésus Christ. En lui, Dieu dans sa préscience peut nous parler d’une façon ou d’une autre. Comme il est dit, je cite: personne n’a jamais vu Dieu mais le Fils unique qui est dans le sein du Père est celui qui le fait connaître.
    Merci Seigneur pour ta Parole car elle est vie.

  • Gabriel Kengni

    Bouleversant, inouie, mais apaisant après méditation profonde.
    Nous devons nous laisser entrainer par ces paroles, vivifier et croire au plus profond de notre être que Dieu est au milieu de nous et bien vivant.
    c’est une grâce que nous devons humblement demandé à notre Père.

  • duclos edouard

    Merci de ces divers commentaires de St Jean 1 merci du texte de Zundel – le miroir, que je vais partager ave un paret. Edouard Duclos

  • kléberte

    ce texte me renvoie mon image: une misérable qui dort dehors avec un ticket d’hébergement à la main.
    Seigneur, apprends nous à utiliser la parole qui nous fait participer à l’être de Dieu.

  • yannick

    1.1
    Au commencement est la Parole, et la Parole est avec Dieu, et la Parole est Dieu.
    1.2
    Elle est au commencement avec Dieu.
    1.3
    Toutes choses sont faites par elle, et rien de ce qui est fait n’est fait sans elle.
    1.4
    En elle est la vie, et la vie est la lumière des êtres.
    1.5
    La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne la reçoivent pas.
    1.6
    Il y a un être envoyé de Dieu: son nom est Jean (Grâce de DIEU).
    1.7
    Il vient pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous croient par lui.
    1.8
    Il n’est pas la lumière, mais il parait pour rendre témoignage à la lumière.
    1.9
    Cette lumière est la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout être.
    1.10
    Elle est dans le monde, et le monde est fait par elle, et le monde ne la connait pas.
    1.11
    Elle vient chez les siens, et les siens ne la reçoivent pas.
    1.12
    Mais à tous ceux qui la reçoivent, à ceux qui croient en son nom, elle donne le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels naissent,
    1.13
    non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
    1.14
    Et la parole se fait chair, et elle habite parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous contemplons sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venant du Père.
    1.15
    Jean lui rend témoignage, et s’écrie: C’est celui dont je dis: Celui qui vient après moi me précède, car il est avant moi.
    1.16
    Et nous recevons tous de sa plénitude, et grâce pour grâce;
    1.17
    car la loi est donnée par Moïse (Fils en égyptien), la grâce et la vérité viennent par Jésus Christ (Salut Messianique en grec).
    1.18
    Personne ne voit jamais Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui le fait connaître.

    … : voici une traduction qui me parle davantage ; en effet, le Seigneur n’est pas mort mais vivant, Il nous enseigne donc présentement ; nous avons fait la même erreur avec le texte hébreu ; nous avons cru que cela était passé ou futur, or tout est présent, et ce qui a été est ce qui est ; il n’y a pas de changement sous le soleil, seul Jésus-Christ peut nous faire connaitre le Père car quiconque comprend Jésus comprend le Père.

    fraternellement,
    yannick

  • Il est bien écrit que personne n’a vu Dieu. L’âme est en partie dans l’inconscient et il faudrait que cette partie là devienne consciente ou que l’inconscient passe entièrement dans le conscient. alors nous verrions Dieu. Cela n’est pas possible car nous pourrions en mourir. Il faut un miracle pour que cela se produise et cela peut se produire sous l’effet d’un miracle. Savez vous comment je le sais ? Sachez que personne ne m’instruit sauf Dieu. Merci.

  • Colette Couturier

    Dans ces bouleversements sociétaux (gender ,mariage pour tous ..),cette méditation m’apaise ,m’ouvre au regard que Dieu pose sur moi ,respectueux ,aimant ,désireux de me voir m’épanouir dans la beauté qu’il a voulue pour moi ,en moi ,et qui est un peu son reflet ..
    Viens à notre aide Seigneur ,dans ce monde si tourmenté .

  • mireille

    Et bien moi tout de suite ce texte me fait penser aux francs maçons qui l’utilisent …
    Il révèle Dieu et le surnaturel ce qu’aujourd’hui on ne veut pas entendre car l’humain a pris toute la place …
    QUI EST COMME DIEU ?
    Prions pour le 2 fevrier les vocations et tous ceux qui se battent contre la théorie du Genre …

    SOYEZ BENIS !!

  • Ce texte me parle au coeur et me fait comprendre comment la Parole n’a pas été reçu, les siens ne l’ont pas reçu c’est ce qui la conduit à la mort. Parole non écoutée elle meurt.
    grace sur graces, comme je suis ingrate pour toutes ses graces.
    merci Seigneur pour ta Parole

Répondre