Le temps est venu de panser nos blessures

Extrait du discours d’investiture de Nelson Mandela comme Président de la République d’Afrique du sud. (Prétoria 1994)

Même s’il ne s’agit pas d’un texte spirituel à proprement parler, ce discours de Nelson Mandela a des échos qui ne peuvent manquer de nous rappeler certains passages de saint Paul ou des écrits de nos papes : une vision claire du moment présent, avec ses espérances et ses dangers ; un désir qui est plus large qu’une petite existence ; une invitation à vivre et à grandir.

Le temps est venu de panser nos blessures. Le moment est venu de réduire les abîmes qui nous séparent. Le temps de la construction approche.

Nous avons enfin accompli notre émancipation politique. Nous nous engageons à libérer tout notre peuple de l’état permanent d’esclavage à la pauvreté, à la privation, à la souffrance, à la discrimination liée au sexe ou à toute autre discrimination. Nous avons réussi à franchir le dernier pas vers la liberté dans des conditions de paix relative. Nous nous engageons à construire une paix durable, juste et totale.

Nous avons triomphé dans notre effort pour insuffler l’espoir dans le cœur de millions de nos concitoyens. Nous prenons l’engagement de bâtir une société dans laquelle tous les Sud-Africains, blancs ou noirs, pourront marcher la tête haute sans aucune crainte au fond de leur cœur, assurés de leur droit inaliénable à la dignité humaineune nation arc-en-ciel en paix avec elle-même et avec le monde. Comme gage de son engagement dans le renouveau de notre pays, le nouveau gouvernement transitoire d’unité nationale examinera, comme cas d’urgence, la question de l’amnistie pour plusieurs catégories de concitoyens qui purgent actuellement des peines d’emprisonnement.

Nous dédions ce jour à tous les héros, hommes et femmes, de ce pays et du reste du monde qui ont sacrifié, de diverses manières, et mis en jeu leur vie afin que nous puissions être libres. Leurs rêves sont devenus réalité. La liberté est leur récompense.

Nous sommes à la fois rendus modestes et exaltés par l’honneur et le privilège que vous, citoyens d’Afrique du Sud, nous avez conféré, en tant que premier président d’un gouvernement uni, démocratique, non-racial et non-sexiste, de conduire notre pays hors de la vallée des ténèbres. Nous comprenons bien qu’il n’y a pas de voie facile vers la liberté. Nous savons bien que nul d’entre nous agissant seul ne peut obtenir la réussite. Nous devons donc agir ensemble en tant que peuple uni, pour la réconciliation nationale, pour la construction de la nation, pour la naissance d’un nouveau monde.

Nelson Mandela (1918-2013)

Quelques pistes pour intérioriser cet écrit spirituel :

  • A un moment où je suis disponible intérieurement, où j’ai du temps, lire et relire, à haute voix, le texte.
  • Ce texte parle du moment opportun pour ce peuple d’Afrique du Sud.
    Et moi, quel événement suis-je en train de vivre ?
    De quelle libération ou naissance,  dans ma vie ou autour de moi, suis-je témoin ?
  • Ce texte parle du rêve de l’unité du genre humain… autour des valeurs de respect, de générosité, d’entraide. Au même moment, nous sommes témoins en Afrique du Sud, mais aussi dans nos sociétés, que ce rêve est battu en brèche par des oiseaux de mauvaises augures.
    Et moi quelle voix vais-je écouter ?
    Celle qui se lamente ou celle qui m’invite à me lever, à affronter les défis qui se présentent à moi ?
  • Relire à nouveau le texte et, demander au Seigneur son esprit de discernement pour être à ma manière, serviteur de son unité, de son désir de paix entre les peuples.

Pour télécharger cet écrit et les piste en version PDF : Ecrit spirituel – Le temps est venu

4 commentaires

  • Maria Rueda

    Merci Seigneur pour cette belle journée. En Toi je me sens renouvelé, aimé et entouré par ton amour créateur. C’est à Toi à qui je veux entendre. C’est de Toi de qui je veux être instrument. Je veux vivre cette journée avec toi en aimant mes frêres et soeurs. JE T’AIME.

  • Martin pécheur

    A l’aube de cette nouvelle année, nous venons vous offrir nos vœux
    pour vous, votre famille et ceux qui vous sont proches …
    Belle année 2014 ! Bonne santé et beaucoup de joies, de bonheurs, de créativité,
    et des luttes victorieuses pour que la terre qui nous a été léguée
    soit plus fraternelle.
    et pour bâtir un monde plus juste et plus solidaire .

  • brunel

    Aide – moi Seigneur à être ta petite servante aux petites mains..
    Conduis moi sur ce Chemin de Paix vers lequel le Monde aspire et transpire..
    Ne laisse pas la morosité me recouvrir et ne plus voir la Joie dans chaque Soleil.
    Ouvre mon regard sur l’Autre et sa détresse ou son espérance. que je puisse être graine fertile, même sauvage, même toute petite..mais Présente, battante, relevante à tes côtés.

  • Moyon

    nous vivons dans un pays libre, mais o combien nous entravons cette liberté, par nos chaînes d’égoïsme, de courses à l’argent, au pouvoir, à l’insatisfaction, il en faut toujours plus…chaîne de l’indifférence, du non acceptation de la différence… le tableau est brossé, mais, n’avons nous pas, et moi la première à nettoyer nos lunettes pour regarder tous les petits gestes de solidarité qui se vit autour de nous au lieu de se lamenter… Je ne sais pas quel défis se présente à moi, mais je demande au Seigneur de me donner son regard, d’apprendre à écouter réellement, d’accueillir chaque jour comme une bénédiction, de m’accompagner chaque jour dans mon humble quotidien de mère de famille, de grand-mère. Seigneur plus que jamais mon cœur aspire à la paix, à l’unité, restera-t-il un rêve pour notre monde ? ou bien serais-je un guetteur, et par ma prière un veilleur pour qu’advienne enfin ce jour de paix et de liberté, pour la Syrie, la Centre Afrique, et pour tous ces milliers de réfugiés. Aide-moi Seigneur à ne jamais désespérer de ce monde, mais à l’aimer comme Toi tu l’aimes. Ta plus grande preuve d’Amour, c’est ” celui-ci est mon Fils Bien aimé, en qui j’ai mis toute ma confiance, écoutez le” Aspirons de tout notre cœur, notre esprit, notre âme à ce monde “arc-en-ciel” ce sont mes vœux 2014

Répondre