Psaume 39

Tu ne voulais
ni offrande ni sacrifice,

alors j’ai dit :
« Voici, je viens.
»

Cliquer ici pour visualiser en plein écran

Cliquez ici pour télécharger le PDF

3 commentaires

  • castor dupont

    Ce ps que j’ai toujours beaucoup aimé, m’a tiré il y a 6O ans du rationalisme de mes 20 ans.Quant à la boue, je la vois dans une psychanalyse mal utilisée alors qu’elle peut être précieuse à sa manière.
    Et puis, quelle belle remontée:dans le roc, le pied, le pas jusqu’à la joie du chant.
    cela vaut la peine d’aller méditer les versets entre crochets.

  • Koessler

    Un grand merci

  • SIEFRIDT france

    Les autres psaumes sont numérotés selon le psautier, donc celui -ci serait le 39 (40)
    Par ailleurs, un grand Merci pour l’ouverture permise par votre présentation des psaumes

Répondre

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.