Psaume 39

Tu ne voulais
ni offrande ni sacrifice,

alors j’ai dit :
« Voici, je viens.
»

Cliquer ici pour visualiser en plein écran

Cliquez ici pour télécharger le PDF

3 commentaires

  • castor dupont

    Ce ps que j’ai toujours beaucoup aimé, m’a tiré il y a 6O ans du rationalisme de mes 20 ans.Quant à la boue, je la vois dans une psychanalyse mal utilisée alors qu’elle peut être précieuse à sa manière.
    Et puis, quelle belle remontée:dans le roc, le pied, le pas jusqu’à la joie du chant.
    cela vaut la peine d’aller méditer les versets entre crochets.

  • Koessler

    Un grand merci

  • SIEFRIDT france

    Les autres psaumes sont numérotés selon le psautier, donc celui -ci serait le 39 (40)
    Par ailleurs, un grand Merci pour l’ouverture permise par votre présentation des psaumes

Répondre